Tin Ngoại Ngữ

Six ans de pontificat : dix aspects spirituels du magistère du pape François

Quelques statistiques sur Vatican News

Ce mercredi 13 mars 2019, le jour du sixième anniversaire de l’élection du pape François (13 mars 2013), Vatican News en italien retrace dix aspects spirituels de son magistère.

Le média du Vatican présente également quelques données statistiques sur le pontificat du premier pape du continent américain, précisant qu’en six ans, il a donné plus de 1000 homélies, 264 catéchèses lors de l’audience générale du mercredi et 342 petites catéchèses sur l’Évangile du dimanche et des jours de fête à l’occasion d’Angélus et de Regina Caeli.

Au centre de l’enseignement du pape François se trouve le mystère de la rencontre avec le Christ, vrai Dieu et vrai homme, lit-on dans l’article : de cette rencontre d’amour naît le désir d’apporter la joie de l’Évangile à monde.

La prière, déclare le pape François, est la base de la vie chrétienne : substantiellement, cela signifie être avec Dieu, se confier au Père. La vraie prière est une relation vivante, une expérience quotidienne, faite d’écoute et de dialogue, de consolation et de libération, mais aussi de colère.

L’un des aspects forts de ce pontificat est l’invitation à se laisser transformer par le Saint-Esprit. La vie du chrétien, le pape le répète souvent, est une conversion continue, un exode quotidien « du je à vous », de la fermeture à la sortie, de la défense à l’acceptation : c’est un besoin de profond renouveau spirituel.

L’Église est un sacrement de salut et, pour cela, affirme le pape, « elle est appelée à être toujours la maison ouverte du Père ». « L’Eucharistie, explique-t-il, bien qu’elle constitue la plénitude de la vie sacramentelle, n’est pas une récompense pour le parfait, mais un remède généreux et un aliment pour les faibles. »

Le pape affirme aussi que l’Église, peuple de Dieu, est appelée à se renouveler continuellement afin d’être toujours plus fidèle au Christ.

L’article souligne aussi l’inconfort de cette mission : « Une foi qui ne nous met pas en crise, a-t-il dit, est une foi en crise ; une foi qui ne nous fait pas grandir est une foi qui doit grandir ; une foi qui ne nous questionne pas est une foi sur laquelle nous devons nous interroger. »

L’essence du christianisme, répète le pape, est la charité. La charité n’est pas une abstraction : à la fin de la vie, l’homme sera jugé sur quelque chose de très concret.

Le pape dit que la miséricorde du Christ est infinie, faisant la distinction entre pécheurs et corrompus : tous les hommes sont pécheurs, mais les corrompus se sentent justes et ne veulent pas accepter le pardon de Dieu.

Conformément à la tradition, le pape François voit le chrétien engagé dans le monde, mais avec les yeux du ciel. Il appelle non pas à se distancer du monde, mais à s’engager dans les choses du monde d’une manière chrétienne.

Le pape mentionne souvent le diable pour expliquer que le plus grand combat se situe au niveau spirituel. Et il fait toujours appel à Marie dans ce combat. Il a ainsi exhorté les fidèles à réciter le chapelet chaque jour pour demander la protection de l’Église contre les attaques du diable par l’intercession de Marie et de saint Michel Archange. Le chapelet, dit-il, est sa prière du cœur.

Quelques données sur le pontificat

En six ans de pontificat, le pape a donné plus de 1000 homélies, dont plus de 670 au cours des messes à la Maison Sainte-Marthe et il a prononcé plus de 1200 discours publics.

Le pape a écrit deux encycliques (Lumen fidei, et Laudato si’) ; trois exhortations apostoliques (Evangelii gaudium, Amoris laetitia et Gaudete et exsultate) ; 36 constitutions apostoliques, 27 motu proprio ; une bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde (Misericordiae Vultus).

Le pape a présidé trois synodes, deux sur la famille et un sur la jeunesse. Il a effectué 27 voyages internationaux visitant 41 pays (de tous les continents sauf l’Océanie) et 24 voyages en Italie. Parmi les nombreuses canonisations faites au cours de son pontificat : trois papes, Jean XXIII, Paul VI et Jean Paul II, Mère Teresa de Calcutta, Mgr Romero, les deux petits bergers de Fatima Jacinthe et Francisco Marto, les parents de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, les deux mystiques Angela de Foligno et Élisabeth de la Trinité.

Enfin, le pape possède un compte Twitter en 9 langues (@ pontifex), avec 48 millions de followers, et sur Instagram (Franciscus), il compte près de 6 millions de followers.

Khách truy cập

Hôm nay: 10405

Hôm qua: 10506

Số Lượt Truy Cập: 21896455

Currently are 199 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions