Tin Ngoại Ngữ

La crise humanitaire en Syrie et en Irak: rencontre à Rome les 13 et 14 septembre 2018

Collaborer pour répondre à la crise

Une réunion sur la crise humanitaire syrienne et irakienne est organisé par le Dicastère pour le service du développement humain intégral, les jeudi 13 et vendredi 14 septembre 2018 à l’Auditorium Jean-Paul II de l’Université pontificale urbanienne de Rome, annonce un communiqué en italien.

Le pape François recevra les participants le vendredi 14 septembre, au Palais apostolique du Vatican.

Plus de 50 organisations caritatives catholiques, des représentants des épiscopats locaux et des institutions ecclésiales et des congrégations religieuses travaillant en Syrie, en Irak et dans les pays voisins, ainsi que des nonces apostoliques en Syrie, en Irak, au Liban et en Turquie ont confirmé leur présence.

Interventions du jeudi 13 septembre

Le premier jour, les travaux seront lancés par Mgr Segundo Tejado Muñoz, Sous-Secrétaire du dicastère organisateur, puis par le discours du cardinal Peter K.A. Turkson, préfet, et par la présentation du Rapport de l’enquête sur la réponse des institutions ecclésiales à la crise humanitaire syrienne et syrienne 2017-2018, menée par ce même dicastère.

Viendra ensuite l’intervention du secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, et les mises à jour du nonce apostolique en Syrie, le cardinal Mario Zenari, et du nonce apostolique en Irak et en Jordanie, Mgr Alberto Ortega Martín, sur la situation politique et humanitaire.

La journée se terminera par le rapport du Dr Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), qui parlera notamment des défis et des perspectives de la situation migratoire actuelle dans la zone de crise

Interventions du vendredi 14 septembre

Le deuxième jour, au matin, les participants se réuniront en groupes de travail pour se concentrer sur les aspects concrets de la collaboration entre les différents sujets impliqués dans la réponse à la crise.

La session de l’après-midi sera plutôt consacrée au thème délicat du retour dans les communautés d’origine des migrants et des réfugiés. Après le discours du cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, et le discours du père Fabio Baggio, sous-secrétaire du dicastère organisateur pour la Section des migrants et des réfugiés, les participants se retrouveront en groupes de travail, dédiés au thème spécifique de la session.

Après le débat sur le travail en groupe, les conclusions de la réunion seront confiées à cardinal Turkson.

Les objectifs de la rencontre

L’objectif de la réunion, indique le communiqué du dicastère, est, « dans la ligne d’un parcours commencé ces six dernières années, de proposer un temps de réflexion et de fraternité entre toutes les institutions ecclésiastiques impliquées dans des œuvres de charité et de l’aide aux personnes touchées par cette crise humanitaire sur laquelle le pape François a mainte fois attiré l’attention de l’opinion publique ».

Il s’agit aussi, indique la même source, de « dresser un bilan du travail accompli jusqu’ici par les organisations caritatives catholiques dans le contexte de la crise, en partageant des informations sur l’évolution de la situation humanitaire et les réponses de l’Église ».

Il s’agit également de « discuter des problèmes critiques qui ont émergé et d’identifier les priorités pour l’avenir; analyser la situation des communautés chrétiennes résidant dans les pays touchés par la guerre, en favorisant la synergie entre les organes ecclésiaux, les congrégations religieuses et les diocèses ».

Une réflexion particulière sera consacrée cette année aux « perspectives réalistes d’un retour volontaire des personnes déplacées et des réfugiés dans leurs communautés d’origine ».

L’ampleur de la crise humanitaire

Le dicastère organisateur rappelle que « le conflit en Syrie et en Irak a provoqué l’une des crises humanitaires les plus graves de ces dernières décennies ».

« Outre son activité diplomatique, le Saint-Siège participe activement aux programmes d’aide humanitaire et d’aide », rappelle la même source : « Depuis 2014, le réseau ecclésial a alloué plus d’un milliard de dollars à l’intervention d’urgence, touchant plus de 4 millions de bénéficiaires individuels par an ».

Selon des sources onusiennes, souligne le communiqué, « il y a actuellement plus de 13 millions de personnes ayant besoin d’aide en Syrie et près de 9 millions en Irak; les personnes déplacées à l’intérieur du pays sont plus de 6 millions en Syrie et 2 millions en Irak, tandis que les réfugiés syriens enregistrés dans les pays voisins – dont la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte – sont 5,6 millions. Les retours volontaires en Irak atteindraient actuellement 3,9 millions de personnes ».

Khách truy cập

Hôm nay: 8560

Hôm qua: 11240

Số Lượt Truy Cập: 19864583

Currently are 74 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions